MENU
×

24h d’InnovARC 2016 – plusieurs ateliers à choix

Les participants s’inscrivant aux 24h d’InnovARC ont la possibilité de choisir un atelier dans le cadre duquel ils travailleront durant 2 sessions réparties sur 2 jours les 23 et 24 novembre. Sur la base des besoins et des idées qui ont été exprimés par l’ensemble des entrepreneurs, les ateliers suivants ont été retenus. 

 

  >>> 1. Signalétique urbaine connectée 

 

 >>> 2. Systèmes intelligents d’automation des bâtiments

 

 >>> 3. Robotique collaborative : les cobots

 

 >>> 4. La campagne intelligente – potentiel de l’Internet des objets dans l’espace rural

 

 >>> 5. Plate-forme d’aide au maintien à domicile des personnes âgées

 

 >>> 6. Outils numériques pour améliorer la performance énergétique pour les PME

 

Ces deux ateliers sont reportés à une date ultérieure pour cause d’indisponibilité des participants aux dates proposées:

 >>>  Capteurs autonomes en milieux extrêmes pour l’industrie – Reporté

 >>>  Plate-forme d’achat d’énergies groupé (bois, granulés bois,…) – Reporté

 

 


Présentation des Ateliers d’impulsion

 

Atelier 1 : Signalétique urbaine connectée – une nouvelle manière de guider, de communiquer et d’interagir avec le citoyen.

 

Description

Dans le cadre du développement des villes intelligentes, Smart Cities, les opportunités technologiques sont nombreuses pour améliorer la communication avec « l’utilisateur » d’une ville. Dans le cadre de cet atelier, nous souhaitons explorer les besoins, les challenges et saisir les opportunités de la mise en place d’une signalétique connectée qui proposera, en milieu urbain, des informations pertinentes et contextuelles dans les domaines de l’industrie, des transports, du tourisme, de la culture et de l’institutionnel.

 

Brève présentation du porteur

Talk to me Sàrl est une société suisse active dans la conception de solutions web et mobiles selon un processus centré utilisateur. Elle conçoit des solutions dans l’Internet des objets, proposant des nouveaux moyens d’interaction géo-localisés et contextualisés en se servant d’objets et de capteurs connectés. Dans le cadre de ces activités-là, Talk to me collabore déjà avec :

Ville de Neuchâtel et Commune de Val-de-Travers
EM Microelectronic
Le Grand 8
Haute Ecole Arc
Université de Lausanne

 

Besoins / compétences / profil des partenaires recherchés

  • Villes et autorités locales
  • Architecte / génie civil / urbanistes
  • Sociétés de transports publics
  • Acteurs culturels et associatifs
  • Offices du tourisme
  • Agences de communication
  • Sociologues et analystes du comportement

 

Atelier 2 : Smart Building : Systèmes intelligents d’automation des bâtiments pour l’amélioration de la qualité de vie et de l’empreinte écologique

 

Description

L’atelier servira à évaluer l’intérêt et la pertinence de la création d’une association transfrontalière professionnelle ; un réseau pour la valorisation des technologies et des services associés au « Smart Building ». Il regrouperait des entreprises dans les métiers du bâtiment (conception, construction, équipement, etc.) et œuvrant dans le domaine du Smart Building. Il aurait pour but de faciliter l’intégration des membres du réseau, au niveau de leurs offres et de leurs compétences. Ce réseau offrirait plusieurs services et produits encore à affiner parmi ceux déjà identifiés et d’autres encore à créer.

 

En marge de la conception de ce réseau, un travail sera mené sur l’état de l’art et les problématiques liées à ce secteur : présenter les compétences liées aux systèmes d’automation des bâtiments et faire un panorama de l’offre actuelle dans nos régions. Evaluer la complexité de cette offre et les problèmes réels d’intégration des solutions. Evaluer la compréhension et l’attractivité de l’offre tant pour des professionnels et intégrateurs, que des prescripteurs et des clients finaux.

 

Une autre étape visera à identifier les avantages et intérêts que rechercheraient les membres du réseau, leurs objectifs atteignables à travers un tel projet, soit la proposition de valeur pour les membres eux-mêmes. Le « modèle d’affaire » d’un tel réseau sera esquissé et en sera extrait les principes, les caractéristiques et produits du réseau.

 

Finalement, il sera identifié le meilleur premier « package solution » pour démarrer l’activité du réseau. Quels sont les plus gros besoins de la clientèle, la clientèle la plus porteuse, la valeur ajoutée la plus grande qui peut être amenée, soit la proposition de valeur pour la « clientèle » du réseau.

 

Brève présentation du porteur 

AreaTwin, entreprise suisse active dans les systèmes cleantech automatisés de gestion des ouvrants (fenêtres & portes-fenêtres) permettant d’assurer une ventilation naturelle automatisée et de contribuer à la diminution de l’émission des gaz à effet de serre / CO2 émis par le parc immobilier.

 

Dans l’esprit d’un « bâtiment intelligent », le système peut être pourvu de capteurs de qualité d’air int. & ext. ainsi que de capteurs assurant la prévention des effractions dans les bâtiments par les ouvrants. Cette solution est compatible avec d’autres automations du bâtiment (stores, production chaleur, systèmes d’alarme, etc.).

 

Besoins / compétences / profil des partenaires recherchés :

  • Professionnels du domaine : métiers autour de la climatisation, ventilation, chauffage et électricité, ouvrants et automatisation des ouvrants, intégrateurs et installateurs, domoticiens, ingénieurs en physique du bâtiment, métiers des TIC, capteurs et IoT, architectes.
  • Professionnels actifs sur l’usage et l’acceptation de ces technologies : ergonome, ergothérapeute ainsi que des architectes.
  • Chercheurs – experts dans le domaine technique ou des sciences liées/utiles (anthropologie, sociologie, écologie)
  • Référence en modèles d’associations professionnelles, connaissant les différentes formes, les risques, avantages désavantage.

 


 

Atelier 3 : Robotique collaborative : les cobots, nouveaux outils dans les lignes de production de l’Arc jurassien. Echange d’expériences, best practices et identification d’opportunités.

 

Description 

Une nouvelle génération de robot, qu’on appelle Robot Collaboratif ou encore Cobot est apparue sur le marché ces deux dernières années. Ces robots ne nécessitent pas de cages de protection car ils sont équipés de sécurité « intégrée », leur programmation est aisée et flexible, ils sont moins chers (à l’achat et à intégrer). Ils devraient permettre d’automatiser des opérations d’assemblage dans des environnements non sécurisés (typiquement, en interaction avec un opérateur).

 

Via un partage d’expériences, un l’état de l’art des cobots (technologies, impacts, débouchés) et d’un point sur les perspectives de ce domaine pour l’industrie régionale, cet atelier visera à évaluer comment exploiter avec le maximum d’efficience un cobot tout en facilitant le développement de nouveaux savoir-faire ?

 

La démarche consistera à analyser des cas concrets afin de définir un modèle de connaissances et la mise en place d’une méthodologie et/ou plateforme permettant aux entreprises d’effectuer le meilleur choix possible par rapport à leurs besoins, d’intégrer un tel robot de manière plus efficiente dans leur ligne de production, en maîtrisant davantage les éléments critiques, les changements opérationnels, les impacts métiers, et les gains de productivité.

 

Suite à l’atelier, un « Livre blanc sur la cobotique » sera édité et valorisé bien au-delà des participants de l’atelier (entre 10 et 20) à l’échelle de l’Arc jurassien franco-suisse via la réseau InnovARC, les services économiques cantonaux (BE,JU,NE,VD) et nos différents partenaires de soutien à l’innovation au niveau de la Suisse romande et voire au-delà sur l’ensemble des deux pays.

 

Besoins / compétences recherchées / profil des partenaires recherchés :

 

 Entreprises de l’Arc jurassien :

  • Intéressés à s’informer sur l’intégration de robots collaboratifs dans leur ligne de production,
  • Ayant déjà déployé de tels robots dans leur ligne de production et intéressé à enrichir leur utilisation,
  • Actives dans la fabrication de moyens de production automatisés, en particulier, dans la robotique industrielle collaborative.

 

Centres de transfert de technologie de l’Arc jurassien :

  • Actifs dans la robotique et l’automation industrielle

 

Partenaires déjà identifiés / contactés / déjà impliqués :

  • Entreprise suisse romande active dans la production de capteurs de courant et de tension
  • Fabriquant de machines de précision
  • Fabriquant de robots industriels

 

Atelier 4 : La campagne intelligente – potentiel de l’Internet des objets dans l’espace rural, avec un focus sur la nouvelle technologie de communication, faible consommation, LoRa de Semtech (juin 2016)

 

Description

En juin 2016, Semtech Corporation a mis à disposition sur les réseaux LoRaWan longue portée, la géolocalisation des objets autonomes connectés. De nouvelles applications vont se développer rapidement dans le monde entier pour bénéficier, entre autre, de la faible consommation du système de communication.
L’objectif de l’atelier est d’identifier des idées d’applications dans le domaine de la « campagne intelligente« , avec l’appui de Semtech Neuchâtel et de son réseau expérimental EcoReg LoRa, et de poser les bases de projets d’innovation en réseau susceptibles d’amener ses partenaires à être les premiers sur le marché.

 

Brève présentation du porteur
Semtech Corporation is a leading supplier of analog and mixed-signal semiconductor platforms for high-end consumer, computing, communications and industrial applications. Le site de Neuchâtel est spécialisé dans la conception de circuits à faible consommation.

 

Besoins / compétences / profil des partenaires recherchés :

  • Structures faîtières ayant une vision globale des activités et des besoins de leur secteur (agriculture, viticulture, arboriculture, horticulture, élevage, sylviculture et filière bois, aménagement du territoire,…)
  • Clients pilotes, utilisateurs d’applications de géolocalisation
  • Laboratoires et centre de transfert de technologie (agronomie, bois,…)
  • Opérateurs télécoms publics ou privés ayant la capacité d’offrir la géolocalisation LoRa
  • Sociétés d’informatique, développeurs d’applications
  • Sociétés de mécatronique pour le développement et l’interfaçage de capteurs et d’objets

 

 


 

Atelier 5 : Plateforme d’aide au maintien à domicile des personnes âgées et de lutte contre l’isolement

 

Description

Dans la cadre de ses missions visant à faire émerger de nouveaux produits et services numériques, la SEM Numerica a initié une démarche en partenariat avec plusieurs acteurs du vieillissement français en Franche-Comté pour développer une plate-forme numérique destinée au maintien à domicile des personnes âgées autonomes.

Trois réunions de travail avec ses acteurs ont mis en évidence que les services actuellement proposés répondent davantage à un besoin de la famille ou des aidants et que ceux-ci sont difficilement acceptés par les personnes âgées. Une étude a été lancée auprès d’un panel de personnes âgées pour identifier le degré de connaissance et d’usages des outils numériques et les difficultés rencontrées par ces personnes.

Après une étude des solutions actuellement proposées, et la réponse des personnes interrogées, un projet est en cours de montage pour développer une nouvelle plate-forme avec un nouveau positionnement en plus du maintien à domicile : la lutte contre l’isolement. Ce levier permettrait une meilleure acceptation des outils numériques.

Celle-ci proposera deux types de service :

  • La téléassistance non intrusive
  • Le maintien du lien social par l’accès aux technologies du numérique

 

L’atelier des 23 et 24 novembre vise à identifier de nouveaux services numériques à développer pour lutter contre l’isolement et permettre le maintien à domicile en toute sécurité.  

 

 

Brève présentation du porteur

Société d’Economie Mixte Numerica

 

Besoins / compétences / profil des partenaires recherchés :

En priorité : Acteurs du vieillissement (associations de gérontologie, sociétés de services à la personne, associations de retraités) pour avoir un cahier des charges commun (France-Suisse)

  • Laboratoires de recherche
  • Partenaires pour monter un dossier Interreg

Partenaires déjà identifiés / contactés / déjà impliqués :

  • Pôle et diverses associations dédiées gérontologie (F)
  • Laboratoire de recherche (F) 
  • Institutionnels (F)
  • Caisse de retraite (F)

 

Atelier 6 : Outils numériques d’amélioration à la performance énergétique pour les PME

Anticiper l’usine du futur en identifiant les données à collecter / première application : la performance énergétique industrielle

 

Description

Constituer un groupe de travail chargé d’adapter un outil – éprouvé auprès de grands comptes – à différents segments de PME (plasturgie, industries mécaniques, horlogerie, métallurgie, traitement de surface, industries pharmaceutiques).

Identifier les données à collecter répondant aux besoins de l’usine du futur : performance énergétique, maintenance prédictive, rendement de production, maintien de capabilité, prix de revient réel par produit.

Identifier par type d’industrie les données disponibles, celles facilement collectables, celles actuellement non accessibles.

Proposer en premier usage de ces données industrielles, par l’amélioration de la performance énergétique.

 

Brève présentation du porteur

Efficacité21 développe et déploie des solutions innovantes d’amélioration de la performance énergétique industrielle, basée sur des technologies Big Data. La société propose d’adapter ces solutions aux spécificités des PME innovantes.

 

Besoins / compétences / profil des partenaires recherchés :

  • Connaissance des spécifités d’un secteur d’activité (machines, données, problématiques)
  • Production ou collecte de données de production, mesure.
  • Données et analyse de la maintenance prédictive
  • Outils numériques en production, notamment d’analyse de la performance.

 

Partenaires déjà identifiés / contactés / déjà impliqués :

  • Editeur de solutions logicielles
  • Phd maintenance industrielle

 

Atelier à venir: Capteurs autonomes en milieu extrême pour l’industrie

Description

Cet atelier est reporté à une date ultérieure pour cause d’indisponibilité d’un trop grand nombre de participants

Identifier des technologies permettant de contrôler des équipements ou composants industriels (tels que des moules : mesure de l’usure du moule, la pression d’injection et la température) ou mesure de la fatigue des matériaux sur des composants de véhicule situés en zone extrême.

Atelier exploratoire pour dresser un état des besoins des industriels sur ce type de technologies. Identifier des entreprises capables d’apporter une réponse à ces besoins.

Brève présentation du porteur
Le Pôle Véhicule du Futur  est une association qui favorise la synergie des entreprises, de l’enseignement et de la recherche dans le domaine des véhicules et des mobilités du futur.

Besoins / compétences recherchées / profil des partenaires recherchés

  • Fabricants de capteurs
  • Intégrateurs
  • Sous-traitants industriels qui ont ce même besoin.

Partenaires déjà identifiés / contactés / déjà impliqués

  • Concepteurs/fabricants de solutions passives
  • Concepteur/fabricant de système Energy harvesting
  • SSII
  • Fournisseurs de semi-conducteurs

 

Atelier à venir : Mise en place d’une plate-forme d’achat d’énergies groupé (bois, granulés bois,…)

Description

Cet atelier est reporté à une date ultérieure pour cause d’indisponibilité d’un trop grand nombre de participants

Ce projet a pour ambition de soutenir un principe d’achats solidaires sous le prisme de l’économie solidaire et sociale et la sauvegarde de notre Environnement (économie d’énergie). Les deux objectifs majeurs sont :

  • Participer à l’effort de solidarité contre la précarité énergétique
  • Proposer des actions d’achats groupés à destination du plus grand nombre

Brève présentation du porteur

Société d’économie mixte dédiée au développement des technologies de l’information et de la communication en Franche-Comté, Numerica s’est vu attribuer quatre missions de service public :

  • Faire émerger des produits et services numériques innovants en faisant collaborer enseignement supérieur, recherche et entreprises
  • Assurer la diffusion des TIC à travers l’organisation d’événements ou de conférences
  • Favoriser l’adoption des TIC par les PME régionales
  • Gérer un technopôle de 12 000 m² destiné aux entreprises, universités, incubateur, associations, et commercialiser des services (hôtel d’entreprises, accès Internet à très haut débit, hébergement de serveurs, formation, audiovisuel, téléphonie, visioconférence)

Besoins / compétences / profil des partenaires recherchés

  • Acteurs de la filière bois et énergie, associations d’achat groupé d’énergie, syndicat d’électricité
  • Recherche de données sur la suisse (niveau d’achat bois, électricité).
  • Développer une plate-forme commune France-Suisse.

Partenaires déjà identifiés / contactés / déjà impliqués :

  • Professionnels du secteur bois
  • Collectivités en Bourgogne Franche-Comté (F)
  • Associations de consommateurs (F)