MENU
×

Télécharger le programme complet

 

Complément au programme – Liste des ateliers pratiques pour développer de nouveaux projets d’innovation

Sur la base des besoins et des idées qui ont été exprimés par l’ensemble des participants, les 7 ateliers pratiques suivants sont proposés. Ceux-ci visent à poser les premières bases de projets d’innovation avec le soutien de l’équipe InnovARC et des facilitateurs présents.


Atelier 1 :

Bel&Fort : Une proposition pour exploiter les avantages de la cyber-santé et AAL (Ambient assisted Living) dans des applications liées aux soins pour les personnes âgées, et d’autres catégories de personnes nécessitant un soutien logistique, avec une indication médicale
Description : L’intention de Bel&Fort est de démontrer la faisabilité technique, organisationnelle et économique de la cyber-santé et AAL appliquée sur deux (ou plusieurs) sites pilotes.

 

Bel & Fort comprend :

  • La collecte d’informations médicales et autres de la personne et son environnement
  • L’installation, la gestion et l’entretien de l’infrastructure (capteurs et communication)
  • Le Système local ‘cloud’, la collecte et le traitement des informations – en respectant pleinement la sécurité et la vie privée
  • Des interfaces ouvertes pour les intervenants extérieurs, par exemple, les services d’urgence, les services médicaux, etc…

 

Parties prenantes (porteur du projet, partenaires,…) :

 

L’atelier est proposé et soutenu par le CSEM qui amène :

  • Plusieurs plateformes technologiques et son know-how dans l’obtention et la mesure des informations médicales et paramédicales
  • Une grande expertise dans le développement et l’exécution réussite des projets

 

Besoins / compétences recherchées :

 

Partenaires recherchés :

  • Industrialisation de capteurs et d’équipement de communications
  • équipement et installation réseau
  • développement de logiciels
  • intégrateurs de systèmes
  • fournisseurs de formation
  • fournisseurs de services logistique, paramédical, médical
  • propriétaires et / ou exploitants des foyers de soins
  • assurance maladie
  • autorités locales compétentes 

 

Atelier 2 :
E-santé : SeriousGames (SG), identification de besoins et d’applications dans le domaine de la santé.
Description : Depuis plusieurs années, les SGs, jeux où le ludique sert un but sérieux, se développent de plus en plus dans quatredomaines combinables : sensibilisation, éducation, pour les personnes âgées, la santé. Directement associé à ce dernier domaine, des acteurs régionaux possèdent des compétences et de l’expérience dans la réalisation de SGsentre autrespour accompagner la rééducation. De nouvelles applications sont possibles dans d’autres domaines de spécialisations médicales et paramédicales ou encore pour d’autre type d’application (éducation, sensibilisation,…)

 

Parties prenantes (porteur du projet, partenaires,…) :L’Institut des Systèmes Interactifs et Communicants (ISIC-Arc) de la Haute Ecole Arc, Dr. Stéphane Gobron, chargé de cours. Responsabledu projet « SG4R » :plateforme de SeriousGames pour la réhabilitation. Cette plateforme est actuellement couplée au LHS (appareil de rééducation pour les jambes, voir figure 1). Toutefois, les 4 SGs actuellement opérationnels – dont deux des quatre SGs sont présentés figures 2 et 3 – peuvent être utilisés avec d’autres dispositifs pour la santé.

 

Besoins / compétences recherchées :

Principal : Identification de besoins auprès de partenaires franco-suisses pour :

  • développer de nouveauxprojets collaboratifs dans le domaine des SGs ;
  • concevoir de nouvelles utilisations de la plateforme de SGs avec les jeux actuels ;
  • concevoir de nouveaux SGs pour la plateforme pouvant s’adapter à de nouveaux dispositifs.

Secondaire : Recherche de nouveaux partenaires (hôpitaux, centres médicaux,…) pour réaliser des user tests du SG4Rdans la réhabilitation.

 

 

Atelier 3 :
Développement d’applications mobiles en télémédecine.
Description : Identifier des partenaires apporteurs de solutions complémentaires à celles de Covalia pour le développement d’applications mobiles en télémédecines (plaies, grands brûlés, traumatologie, régulation avec les services d’urgences)

 

Parties prenantes (porteur du projet, partenaires,…) : Covalia développe et commercialise des plates-formes de télémédecine et télésurveillance. Le développement d’applications mobiles connectées à nos plates-formes est un élément de développement majeur de la société compte tenu de la forte demande des services de santé sur ces nouveaux outils.
www.covalia.com

 

Besoins / compétences recherchées :

  • Traitement et analyse d’image : surface, profondeur, réalité augmentée
  • Objets connectés pour la e-sante ou interface de communication entre périphériques mobiles etcapteurs biomédicaux

 

Atelier 4 :
Développement d’une plateforme multiplex pour le monitoring en ligne des mammites en élevage laitier.
Description : De part et d’autre de la frontière franco-suisse existent des AOC et AOP fromagères nécessitant un lait de haute qualité bactériologique. Pour appuyer les producteurs laitiers dans leur démarche qualitative durable, la société Global Life+Sciences travaille au développement d’un bio-MEMS et de son interface de lecture pour le monitoring des risques bactériologiques dans le lait frais.

 

Parties prenantes (porteur du projet, partenaires,…) : Didier Mauroy est Docteur en médecine vétérinaire et fondateur de la SA Global Life+Sciences à Neuchâtel. Les sociétés MEREM (sous-traitance électronique, Besançon) et le CSEM (Neuchâtel) pourraient prendre en charge respectivement le développement du lecteur TIC et celui du bio-MEMS. La société GLN s’intéresse à la protection intellectuelle.

 

Besoins / compétences recherchées : Développement du software, stockage de données cryptées, développement d’un software pour application mobile, accompagnement scientifique pour l’étalonnage de la méthodologie à la ferme et dans les industries fromagères, marketing.

 

 

Atelier 5 :
Dispositif médical implantable.
Description :Développement d’un capteur de pression implantable au sein de la Vessie par les voies naturelles pour affiner les bilans urodynamiques et améliorer la prise en charge des patients

 

Parties prenantes (porteur du projet, partenaires,…) :Pr Julien Pauchot – PU-PH au CHU Besançon / Université de Franche-Comté

 

Besoins / compétences recherchées :

  • Etude de marché : Réaliser une étude pour avoir des données chiffrées sur le marché potentiel du dispositif.
  • Solutions techniques existantes ou Savoir-faire techniques pour les développer :
    • un capteur de pression
    • un dispositif anti-obstruction
    • une mémoire pour enregistrer les données
    • une batterie

 

Atelier 6 :
Produire des médicaments de thérapie innovante.
Description : Une nouvelle production de médicaments nécessite de nouveaux développements technologiques et de savoir-faire. Cet atelier permettra d’en évaluer tous les contours afin d’identifier des partenaires industriels prêt à s’investir sur ce nouveau marché.

 

Parties prenantes (porteur du projet, partenaires,…) : Etablissement Français du Sang, Docteur Morel, directeur de l’établissement, Professeur Philippe Saas, directeur UMR 1098 (INSERM-Université-EFS), et Docteur Sylvain Perruche.

 

Besoins / compétences recherchées :

  • Domaine des poches, plastiques, matériel de thérapie cellulaire, lab-on-chip, microfluidique
  • Production/gestion des milieux de culture
  • Automatisation d’une production, isolement de cellules, miniaturisation, systèmes clos de culture
  • Contrôle qualité des cellules
  • Salle blanche et modulation de l’environnement

 

Atelier 7 :
Mise au point d’un Textile Relargant : un dispositif médical développé à partir d’une technologie d’encapsulation développée par la Sté Creathes.
Description : L’alliance du textile et de la microencapsulation amène de nouvelles opportunités pour le traitement localisées des plaies et des maladies liées à la déshydratation de la peau (xérose, ichtyose, eczéma, atopie). La problématique rencontrée actuellement est la mesure de l’efficacité des dispositifs médicaux projetés vis-à-vis de la dose à délivrer ou à administrer. La deuxième problématique est de revoir la notion de dose compte tenu de la délivrance prolongée et continue du produit vers la peau.

 

Parties prenantes (porteur du projet, partenaires,…) : CREATHES développe des solutions techniques qui utilisent la microencapsulation. Sa préoccupation : les applications qui ont un lien avec la santé du consommateur.
www.creathes.com

 

Besoins / compétences recherchées : Recherche un ou des partenaires capables de concevoir un protocole permettant de mettre en évidence l’efficacité du d’un DM démonstrateur sur une pathologie et une plaie. Etat de l’art actuel : Textile non confectionné chargé en microcapsules à dose réglable déjà réalisé. Approche réglementaire à finaliser.